Bien vivre avec un ...

Cet article aura pour but de vous aider mieux vivre avec votre rat si celui-ci possède une particularité (vieillesse, maladie chronique, handicap, etc)

Sommaire, 
Bien vivre avec un ... :

Un vieux rat

Rat malade (chronique, épilespsie, etc...)

Un rat handicapé

Un rat gros voir obèse

Un vieux rat

Il n'y a pas d'âge approximatif pour dire que son rat est vieux, mais on s'accorde en général pour dire qu'il se situe vers les 2 ans, mais les apparitions de signes de vieillesse varient d'un rat à l'autre et surviennent presque du jour au lendemain...

Mais quels sont ces signes ?

  • Le rat va maigrir (chez certains, il ne restera presque que la peau sur les os...) et il est presque impossible à leur faire prendre du poids...
  • Il se lavera de moins en moins, voire plus du tout
  • Le train arrière va se paralyser petit à petit
  • Il va perdre la vue et/ou l'ouïe,
  • Il sera bien moins actif et dormira bien plus...
  • Etc

Vieux rat

Mais que faire ?

L'environnement

  • Quand votre rat arrive à ce stade, il faut aménager la cage en conséquence, c'est-à-dire enlever les étages (car le rat a trop peu de mobilité ou n'a plus d'équilibre donc cela devient dangereux à cause des chutes).
  • Lui rapprocher l'eau et la nourriture, pour éviter qu'il se fatigue.
  • Enlever tous les obstacles de sa cage, qui pourrait le gêner inutilement.

L'alimentation

Le mieux est de baisser le taux de protéines vers 13%, car à leur âge les reins se fatiguent beaucoup plus vite (donc attention aux extras très protéinés), ne pas lésiner sur les fruits et légumes (sans abus) pour faire le plein de vitamine et le booster.

Le rat

Les vieux rats ont tendance à ne plus faire leurs toilettes à cause de leur souplesse perdue. C'est à vous de vérifier que leurs oreilles, yeux, sexe, etc. soient propres. Si ce n'est pas le cas, une solution auriculaire peut-être utilisée pour les oreilles, du sérum physiologique pour les yeux et autres parties du corps. C'est à vous de vérifier que leurs oreilles, yeux, sexe, etc.

Vérifier si vos loulous n'ont pas de masses suspectes ou baissent de forme inhabituelle et ainsi que les extrémités pour les rats les plus vieux, car chez les animaux vraiment vieux, il se peut que les extrémités se mettent à plus s'irriguer et se nécroser... Dans ce cas-là, il faut prendre des mesures draconiennes d'hygiène et un traitement donné par le vétérinaire.

En cas de paralysie, vous pouvez soulager votre rat par des petits massages et exercice, les muscles s'atrophient du fait que le rat ne s'en sert plus. Pour les massages, c'est tout simple, sans appuyer trop fort, masser délicatement le train arrière de votre loulou 5/10 min tous les jours ou deux jours.
Ses sorties quotidiennes aussi vont l'aider, mais sinon vous pouvez lui faire une gymnastique douce, prenez une bassine remplie d'eau un peu chaude et en tenant votre poilu, faite-le nager (ou juste le tremper) en le tenant bien sûr ! (cette technique est très utilisée chez les chiens).


 

Un Rat malade ou en convalescence

Ici, on traitera des bons gestes à faire si votre rat est malade, pour une courte ou longue durée et ceux qui ont subi une opération, à vous de choisir ce qui est le mieux selon le cas.

Pour les rats atteints de mycoplasme ou d'épilepsie, n'hésitez pas à aller faire un tour >>ici<< 
Ou alors dans la rubrique "carnet maladie" pour en apprendre plus sur la maladie de votre rat.

Son environnement

Un rat malade a besoin de beaucoup de repos et de calme, donc placer sa cage dans un endroit calme, comme votre chambre par exemple (le rat malade va moins bouger d'un rat sain).
Veillez à garder la pièce saine, pour cela aéré la pièce au moins 1 fois par jour (en enlevant bien sur, votre malade pour éviter qu'il attrape mal), même en hiver (10/15 minutes environ). Refermer 1/2 heure avant de remettre votre loulou (en hiver, le temps que la pièce se réchauffe).

La litière doit être changée tous les 3/4 jours, de même pour le drybed toujours propre, sinon pour les cas ou la litière peut entrer dans les plaies ou gêner en quelconque mesure, le sopalin est une bonne alternative, mais il doit être changé tous les jours !

L'alimentation

Le rat malade a droit à tout ! (sauf les interdits) Donner autant d'extra que vous souhaitez, le but étant de le rebooster : renutril, pâté vitaminé et fruits, légumes à volonté pas de quota particulier (ne pas non plus en abuser pour éviter les diarrhées et overdoses de vitamine). Vérifiez toujours, ses selles, elles sont un excellent indicateur santé !

Si le rat est vraiment malade, vous pouvez essayer (dans le cas où l'animal ne mange ni ne boit seul) de le faire boire/manger à l'aide de votre doigt ou un coton-tige ( voir vidéo), sinon le nourrir à la seringue est la meilleure solution pour la quantité de matière absorbée.

Recette de la bouillie de la vidéo :

  •  Pâtée vitaminée (en vente au véto) environ une demi-cuillère à café - 1/4 d'une carotte
  •  Un quartier de pomme
  •  Une demie tranche de jambon
  •  Un peu de lait d'amande, noisette, eau ou lait pour chiot
  •  Miel ou autres arômes (pour le goût) 

Et mixer le tout, cela rencontre un bon succès, mais il faut l'adapter par rapport aux goûts de vos loulous ! Garder le mélange 2 jours (pas plus) dans le réfrigérateur et 24H dans la gamelle.

Akéna qui mange avec un coton tige

Le rat

Dans tous les cas, surveillez bien si votre rat mange bien, boit et fait ses besoins correctement. 
Dans les cas d'opérations, vérifiez bien la cicatrisation (une petite boule peut se former, mais elle doit ensuite disparaître dans les jours qui suivent.), désinfectez les plaies tous les jours, n'hésitent pas à mettre une bouillotte en cas d'hypothermie, même en temps normal certains malades ou sortie d'opération ont du mal à se thermo-régulés.


Rat handicapé

Le sujet restera assez vague, car dans cette situation l'environnement et dans certains cars l'alimentation vont varier selon le handicap, mais les conseils seront similaires au vieux rat. 

Son environnement

Suivant le handicap, il faudra par exemple comme pour le vieux rat rapprocher l'eau et la nourriture si besoins, éviter dans tous les cas les étages ou objets en hauteur, pour les handicaps moteurs. Mais comme expliqués, les besoins vont varier

L'alimentation

Sauf pathologiue particulières (intolérance à certains composants) le rat handicapé doit avoir la même alimentation qu'un rat normal, attention tout de même à la prise de poids, pour les cas ou le rat perd de sa mobilité.

Le rat

Veillez à toujours regarder si votre rat ne présente pas de blessure ou trouble anormal


Rat gros/obèse

Le rat est sujet naturellement à l'embonpoint, dans cette partie, nous verrons des solutions qui existent pour aider votre rat... Car un gros rat présentera plus de problèmes et vivra moins longtemps !

Son environnement

Votre rat doit pour sa santé faire plus d'exercices pour maigrir. Pour cela, aménager sa cage de façon qu'il se dépense, en mettant sa gamelle par exemple tout en haut ou bas de le cas (à l'opposé de l'endroit où il dort) et à l'opposé de sa gamelle, vous pouvez mettre le biberon.

Pareil pour ses sorties, trouvez un moyen de le faire courir, par exemple en aménagent son aire de jeux avec pleins d'objets à escalader !

L'alimentation

Il ne faut surtout pas priver/d'affamer son rat ! Car par la suite, son corps va stocker plus donc faire l'inverse de l'effet escompté...
Dans une premier temps, il faut arrêter tous les extras (hors fruits et légumes, qui eux ne font pas grossir), et garder une alimentation équilibrée.
ATTENTION en cas de grossissement anormal ou au moindre doute n'hésitez pas à en parler avec votre vétérinaire ! Car cela pourrait aussi cacher une pathologie sous-jacente !