Créer un site internet

Opération de tumeur mammaire en image

Biscotte était à l'époque une rate âgée de 2 ans, elle était atteinte d'une tumeur mammaire. Au vu de son emplacement et sa grosseur, elle devenait gênante, de ce fait, le traitement chirurgical était pertinent. 

Vu que c'est un problème très courant chez le rat et le recourt à l'opération l'es tout autant, j'ai décidé de demander des photos des étapes de cette dernière au vétérinaire afin de vous montrer et comprendre son déroulement.

Biscotte est devenue borgne suite à un jeu qui à très mal tourné (Une griffe à déchiré son œil droit).


/!\ ATTENTION : Certaines photos peuvent heurter la sensibilité de certains !

L’anesthésie  

Biscotte a été anesthésiée au gaz, c'est-à-dire qu'elle a été enfermée dans une boîte enfin de pouvoir respirer de façon optimale l'anesthésie sous forme gazeuse pour être endormie. Elle fut ensuite mise sous aide respiratoire, à cause de d'un mycoplasme assez avancé, mais cela n'est pas obligatoire pour toutes les opérations ! On peut voir aussi un thermomètre dans son rectum, car en début de l'opération, juste après l'anesthésie, certains individus (dont Biscotte) peuvent faire de l'hypothermie, ce qui peut être inquiétant si sous-estimé au vu de la petitesse de l'animal, mais elle a ensuite repris rapidement sa température normale !

Ouverture et extraction de la tumeur

Après que l'anesthésie est fait tout son effet et que ses signes vitaux étaient bons et stables, la vétérinaire a pu commencer à ouvrir pour à extraire la tumeur, la masse blanche étant la graisse et la tumeur est la boule rouge.

Désinfection et fermeture de la plaie

Après que la vétérinaire est finie d'extraire la tumeur, visible sur une des photos, en haut, elle a procédé à la pose des points.

La post-opération et la suite

On peut ainsi bien se rendre compte de la taille de la tumeur. Par la suite, Biscotte s'est bien réveillée et a eu une période de convalescence en cage de quarantaine avec de nombreux petits mets pour la rebooster. Elle a ensuite encore vécu un ans avant de s'éteindre à cause de sa maladie respiratoire (mycoplasmose), qui malgré les traitements a fini par détruire ces poumons...

×