L'épilepsie chez le rat

L'épilepsie, c'est quoi ? 

L'épilepsie est une maladie caractérisée par des crises convulsives, elles sont provoquées par des décharges électriques dans une partie ou la totalité du cerveau. En résumé le cerveau disjoncte littéralement !

Tout le monde peut un jour ou l'autre faire une crise, mais une fois dans sa vie, dans ce cas on ne parlera pas réellement d'épilepsie.

Dans cet article on parlera d'épilepsie chronique et plus précisément chez le rat. Ce genre-là se produit fréquemment et régulièrement, on peut voir en années, mois, semaines et dans mon cas jusqu'au jour.

Les convulsions peuvent être déclenchées suite à différents facteurs: flashs lumineux, tumeur au cerveau, séquelle d'un traumatisme (exemple, une chute), maladie, AVC etc...


Les différentes sortes d'épilepsie :

Les crises partielles :

Dans ce type de crise, seul un point fixe du cerveau "disjoncte" :

- Les crises partielles simples : Pas de perte de connaissance, mais des convulsions seront observées ainsi que des hallucinations de tous types (auditivesvisuels etc...)

- Les crises partielles complexes : Perte de connaissance, convulsion, le rat va être perdu, tourner en rond et en fin de crise il va être épuisé. 

 

Les crises généralisées :

Ces crises-là affecte l'ensemble du cerveau, il y en existe six types : 

- Crise atonique : Les muscles ne répondent plus, le rat ne peut pas bouger, il s'affaisse, le rat est toujours conscient. Les crises provoquent des spasmes.

Ici Solstice victime d'épilepsie atonique.

Crises d'absence : Forme fréquente chez le jeune rat, ce genre de crise est caractérisé par le fait que le rat va être "perdu" les yeux vont être vitreux, il ne réagira pas forcément aux stimulis, il peut avoir aussi des spasmes et peut aussi se "vider" (urine, crotte, salive, etc...)

Les crises suivantes sont très souvent liées et sont aussi une forme fréquente chez le rat (adulte et jeune) :

- Crise clonique : Convulsions et spasme.

- Crise tonique : Les muscles se raidissent le rat va tomber comme une pierre, il peut voir des blocages respiratoires et de l'hypersalivation (le rat salive énormément).

- Crise tonico-cloniques : Appelé "grand mal", les crises sont très impressionnantes. Elle est le mélange des crises cloniques et toniques, le rat va être pris de très grosses convulsions et/ou gros spasme pendant quelques secondes voire jusqu'à 1 à 2 min. Après le rat va devenir tout mou, c'est la phase de récupération, elle peut durer facilement 1h ! Attention le rat peut se "vider" (urine, crotte, etc...). C'est ce dont souffrait mon gros mâloux Solstice.
 
Dans certains cas (comme celui de mon rat) après une crise on peut remarquer que le rat fait de drôle de bruit (comme de l'eau dans le système respiratoire), pour mon cas, ma véto me disait qu'il n'a pas raison de s'inquiéter, c'est normal. Mais dans votre cas n'hésitez pas en parler à votre vétérinaire.

Rat epiletiqueSolstice en phase de repos

 


Les risques liés aux crises

La crise elle-même n'est pas dangereuse c'est la répétition et les dégâts que le rat peut se faire qui le sont...

Les conséquences possibles de plusieurs crises d'épilepsie peuvent entrainer une apparition de lésions cérébrales et de là le cercle vicieux se met en marche, car celles-ci vont déclencher d'autre crise qui va faire d'autres lésions.

Pour les "dégâts" que peut se causer le rat, cela peut être des griffes arrachées, du sang qui vient de la bouche, provenant en fait de la langue ou de ses joues qu'il se mordPlus grave s'il tombe de haut à cause de sa crise, il peut se casser quelques choses, voire se tuer (car il n'a pas conscience de ce qui lui arrive)

Ancienne griffe arraché

Griffe arraché


Ça fait mal ?

La question qu'on peut facilement se poser ! La crise ne fait pas mal dans la plupart des cas (Il y a quand même des douleurs venant des contractions musculaires mais rien de très douloureux). Le gros du mal vient des griffes arrachées, langue et joue mordu, ou coup qui peut recevoir.


Ce qu'il faut faire et pas faire après la crise.

Les bons gestes :

  • Ne touchez pas votre rat lors des crises, vous pouriez vous faire mordre, sans qu'il ne s'en rende compte !
  • Restez calme, car votre rat va le sentir et cela va le stresser encore plus.
  • Vérifiez qu'il va bien (blessure, griffe arrachée) une fois la crise passée, sinon faire les premiers soins et laisse-le tranquille par la suite.
  • Faites un tableau avec l'heure, date et la description de la crise.
  • Mettez-le dans un endroit confortable, avec très peu de lumière sans eau ni nourriture (boîte de transport par exemple) dans le calme,  dans certains cas comme le mien, mon rat cherchait le contact (il paniquait s'il été seul), donc dans ce cas-là allez dans une pièce calme avec peu de lumière et garder le près de vous en évitant de le caresser, il faut le stimuler le moins possible et attendez qu'il aille mieux avant de le remettre avec les autres.

Les mauvais gestes :

  • Ne le touchez pas, vous risquez de vous faire mordre (car le rat ne va pas faire exprès et ses muscles se contractent contre son gré).
  • Faire du bruit, le stimuler par des bruit, gestes.
  • Le faire boire ou manger (c'est un bon moyen de le faire s'étouffer). 

Comment y remédier ? Comment l'aider ?

Il n'y a pas de traitement pour les rats, la plupart du temps on adapte des traitements des plus gros animaux (chien, chat).

Pour les crises d'épilepsie légère, certains vétérinaires (pas forcément tous) vont commencer par de l'homéopathie avec un produit du type Epileptyl®, dans mon cas cela n'a pas marché, aucune amélioration... mais rien n’empêche d'essayer car c'est bien meilleur que les traitements d'attaques (moins d’effets secondaires), après les effets de l'hémopathie ne sont pas prouvés scientifiquement donc à vous de voir..

Pour les cas plus "grave" on détourne des traitements pour chiens, chat, que l'on adapte aux rats, dans mon cas on a utilisé le Crisax, bien plus puissant. Ce traitement marche très bien ! Mon rat présentait moins de crise (une de temps en temps), mais en contrepartie, il est bien plus "mou" voire à des moments amorphes, un des effets secondaires du Crisax.

Parlez en à votre vétérinaire pour trouver le meilleur traitement pour votre loulou, j'ai cité le traitement pour dans le cas où votre vétérinaire ne sait pas ou chercher, je donne quelques pistes.

CrizaxEpileptyl


Limiter les crises ? Comment ?

Il n'y a pas de remède miracle, néanmoins, on peut en quelque sorte diminuer par quelques gestes les stimulis qui peuvent provoquer les crises.

L'idée principale est d'éviter au maximum de surprendre, en demander trop au cerveau (comme un bruit soudain, flash etc.)
Ce que l'on pourrait faire pour aider :

  • Évitez les endroits bruyants, comme mettre de la musique forte et longtemps, la télé allumée très souvent etc... Placez la cage dans un endroit le plus calme possible.
  • Essayer d'être le maximum régulier pour administrer le traitement, donner la nourriture, sorties etc.
  • Aménager la cage pour son handicape, avec le moins de hauteur possible pour éviter les blessures graves,
  • Et éviter à tout prix le stress !
 

Même avec ces précautions il se peut que votre rat continu à faire des crises, malheureusement on ne pas l'aider plus...

-----------------------------------------------------------------------------------------

J'espère que cet article vous servira d'aide vous et si besoin votre vétérinaire, car les cas graves comme le mien, les vétérinaire ne savent pas forcement ou et comment commencer le traitement. Cet article à été écrit grâce à mon expérience, j'ai pu malheureusement "expérimenter" cette pathologie. Mon rat atteint, Solstice est malheureusement décédé d'une ultime crise, car auparavant ces crises, malgré les traitements avaient énormément augmenté, provoquant de nombreux dommages à son cerveau...

Rat humain solstice

Souces :
http://www.aboutkidshealth.ca
Mes experiences.